Le syndrome de la dinde farcie



Les grands classiques des menus des fêtes de fin d'année : canapés, petits fours, foie gras, saumon fumé, Saint-Jacques, chapon, bûches, et... champââââââgne. Vous engloutissez le tout entre le 24 et le 31 décembre, y ajoutez quantité de doses des fameux cocktails de tonton Martin (dit Tintin), quelques pincées de sel pour accompagner les shots de tequila que vous auriez dû refuser, et si entre-temps vous ne vous êtes pas écroulé-e, secouez la mixture -unpeumépatroquandmême- sur la piste de danse sur le rythme endiablé de Despacito. Sept jours plus tard vous voilà fin prêt-e à être servi-e sur un lit de salade. Bon appétit (et bonne année) !


La leçon du 1er janvier ? Une dinde farcie ça ne s'imite pas, ça se mange !

Après ce "vis ma vie" avec la star de Noël, une chose s'impose : une cure détox ! Et parce qu'on vous aime, en Janvier, nous vous parlerons des nombreux programmes de détoxification qui s'offrent à vous.



JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE À TOUS !!!!

18 vues

TUK TUK

TOURISM

GREEN AND CLEAN

TVA BE0634908748

IBAN BE48 0689 0312 8227

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Trip Advisor social Icône

Textes: Eugénie Pimba ©